Un Trimestre de point Cosmos au Quotidien

Voici un petit retour de l’utilisation du point cosmos dans le quotidien. Notez que ces quelques lignes font parties d’une série d’article que j’écris depuis la découverte de ce système.

J’ai commencé a comprendre quelque chose. J’ai moins utilisé consciemment le point cosmos. Je le laisse plus libre en ayant conscience qu’il est là.

Cette semaine en testant pour la première fois les bols chantants tibétains, j’ai compris une chose qui me semble déterminante. Ce n’est pas à moi de diriger ce point, seulement à initier l’action puis à suivre sa vibration.

C’est comme la vibration d’un bol, plus on l’impose et moins on est dans le temps juste, plus nous nous deconnectons de l’outil. En fait nous devenons outil de ce point, comme il est le notre.

L’excès du centrage ne peut apporter qu’un profond déséquilibre. C’est comme si nous souhaitions imposer un rythme et une vibration spécifique à une vibration qui est déjà en train de vivre et qui n’a besoin de nous que pour éviter de s’éteindre.

A mesure de mes tests en quasi Non-Stop, j’ai pu observer les effets négatifs de l’excès.
- je suis paradoxalement plus centré et plus en transe, donc moins en phase avec mon ‘ici et maintenant’
- je construis d’importante distorsions de temps et d’espace.
- mon corps dans un premier temps se soigne, s’apaise et accélère de nombreux processus internes. Puis comme l’abus d’un produit bénéfique, il devient un poison avec de nouvelles douleurs, des sensations internes désagréables et un véritable dérèglement physiologique. Allant jusqu’à des douleurs très fortes et même les jambes en coton, impossible de marcher.

J’ai vécu également des transes très violentes à mesure que j’insistais sur ce point, m’entrainant dans des régressions spontanées difficiles à gerer, des abreactions tres fortes, et une difficulté à mettre la moindre distance avec les émotions négatives qui pouvaient remonter lors de travaux en auto hypnose, ou d’écoute de soi.

Du plus nous entrainons du moins.
Je commence à comprendre le fonctionnement du point dans une démarche personnelle : méditation, réflexions, yoga, sport….

Ce n’est pas la permance de centrage qui apporte un bénéfice, simplement la prise de conscience de ce point quelques instants pour faire tourner la roue, pour qu’elle reste en mouvement. Un peu lorsque l’on conseille de prendre conscience du souffle pour entrer dans un état d’apaisement où d’harmonisation avec soi.

Quand une douleur ou une gêne physique ou émotionnelle entre dans notre être, la prise de conscience ou l’activation du point pendant une minute ou deux offrent un bénéfice considérable.
C’est un peu notre ancrage le plus positif qui est disponible par la pensée d’un point. Nous pénétrons dans une transe comme je le proposais précédemment, somnambulique. Il nous suffit soit de laisser la perfection de cette transe agir, soit simplement le compléter de suggestions positives.

Comme le souffle, il me semble que l’intégration du point cosmos dans notre vie doit avoir des phases de pleine conscience pour offrir une pleine possibilité de cet outil naturel.

Je commence juste à percevoir un début d’utilisation positive et possible dans le quotidien sans s’abimer. Je ne le sais que trop, l’excès est l’ennemi du bon. Cette fois ci encore mon trimestre en ‘full-cosmos’, a été physiquement et psychiquement difficile. Le seul bénéfice étant de comprendre un processus possible d’utilisation positive des effets positifs du point cosmos.

Il y a encore de nombreuses choses que je ne comprends pas, je continue ce joyeux voyage, en attendant je vous conseille de vraiment utiliser cet outil.

Mettez le en ‘marche’ dès votre reveil et retournez y quelques fois dans la journée. Utilisez le quand vous en avez un besoin, c’est à dire douleur, malaise, peur, ou plus concret dans le sport…

Prenez soin de vous.
Be one
Pank

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

2 Responses to Un Trimestre de point Cosmos au Quotidien

  1. madi says:

    C’est vraiment super les points Cosmos. Mais comment-on en marche le matin. Comment peut-on les utiliser pratiquement pour un cas de mal de tête ou effacer le stress ou la fatigue.
    Merci pour votre magnifique travail .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>